Melopolitan

10 jolies plantes dépolluantes pour l’intérieur

Lorsque j’ai choisi mes petites plantes d’intérieur, je me suis tout d’abord intéressée à leur aspect esthétique. C’est en cherchant des informations quant à l’entretien des différentes plantes, que je me suis aperçue que certaines d’entre elles pouvaient montrer des vertus purifiantes pour l’air de mon appartement.
En effet, malgré la propreté de notre maison, l’atmosphère peut être chargé de différents polluants et être à l’origine, par exemple, de maladies respiratoires (asthme, allergies, etc).

Il existe trois types de polluants, non visibles, qui peuvent altérer la qualité de notre air sans que l’on s’en aperçoive : des polluants chimiques (monoxyde de carbone, phtalates, etc), des bio contaminants (moisissures, acariens, pollens, etc) et des particules (amiante). Ils se cachent dans les appareils à combustion (chaudières, chauffe-eau, etc), dans le mobilier (colles, peintures, etc), dans les produits d’entretien (du sol, des vitres, etc), dans les produits comme les bougies parfumées ou l’encens, dans le tabac et même chez nos petites boules de poils adorées.

Grâce à la photosynthèse, les plantes absorbent ces polluants, les décomposent jusqu’à créer de l’énergie. Elles peuvent également emprisonner certaines substances comme les métaux lourds.

Voici une sélection de 10 jolies plantes dépolluantes, pour embellir et purifier son intérieur.

 

melopolitan-plantes-depolluantes-spathiphyllum1. Le Spathiphyllum (Faux-Arum ou Fleur de Lune)

Originaire des forêts équatoriales humides d’Amérique du Sud, il appartient à la famille des Aracées. En plus d’être élégant, le spathiphyllum est le champion de la dépollution. Formaldéhyde, xylène, toluène, ammoniac, vapeurs d’alcool, etc, rien ne lui résiste ! Il aide également à humidifier l’air.

Conseils d’entretien :

  • adapté à toutes les pièces de la maison (même les chambres)
  • exposé à lumière modérée (peut se plaire dans une pièce peu lumineuse)
  • entre 13 et 25°C (sinon il ne fleurit pas)
  • arrosage régulier et généreux (pas d’eau stagnante dans la soucoupe)

 

melopolitan-plantes-depolluantes-schlorophytum2. Le Chlorophytum (Plante Araignée)

Appartenant à la famille des Anthéracées, le chlorophytum est originaire des forêts tropicales d’Afrique du Sud, aux températures tempérées. La “plante araignée” est considérée comme l’une des meilleures épuratrices car ses racines, feuilles et tubercules participent à l’action. Elle absorbe le monoxyde de carbone, le benzène, le toluène, etc.

Conseils d’entretien :

  • adapté à toutes les pièces de la maison (en particulier les cuisines et salles de bain)
  • exposé à lumière modérée (pourra se plaire dans une pièces peu lumineuse)
  • entre 10 et 20°C
  • arrosage modéré

Précaution d’usage : le chlorophytum peut causer des dermites de contact et des diarrhées chez les chats.

 

melopolitan-plantes-depolluantes-fougere-boston3. Le Nephrolepis exaltata (Fougère de Boston)

Originaire des forêts tropicales humides, la fougère de Boston fait partie de la famille des Polypodiacées. Elle permet de lutter contre les composés volatiles et tous les polluants, en particulier les fortes doses de formaldéhyde et le xylène. Elle sera un bon humidificateur d’air à condition de vaporiser régulièrement son feuillage.

Conseils d’entretien :

  • adapté à toutes les pièces de la maison, en particulier les chambres, séjours et salles de bain (car elle aime l’humidité)
  • pas de soleil direct, exposée à lumière modérée
  • entre 10 et 20°C
  • arrosage généreux au printemps et en été, laisser la terre sécher avant d’arroser en hiver

 

melopolitan-plantes-depolluantes-pothos4. Le Scindapsus Aureus (Pothos ou Lierre du Diable)

Originellement aérien, le Pothos appartient à la famille des Aracées et est originaire des forêts équatoriales d’Asie du sud-est et de Chine. Cette plante grimpante, appelée “Lierre du diable”, fait partie des plantes les plus dépolluantes. Il est efficace contre le formaldéhyde, le toluène, le monoxyde de carbone, les hexanes,  etc, et permet d’humidifier l’air de la maison.

Conseils d’entretien :

  • adapté à toutes les pièces de la maison, notamment les bureaux et coins bricolage
  • éviter le soleil direct, exposé à lumière faible
  • entre 15 et 25°C
  • arrosage modéré

Précaution d’usage : la sève du Pothos est irritante, il est donc préférable d’utiliser des gants pour l’entretenir. Il est également toxique pour les animaux domestiques.

 

melopolitan-plantes-depolluantes-dracaena5. Le Dracaena (Dragonnier)

Appartenant à la famille des Agavacées, le Dragonnier est originaire de Madagascar. Il permet l’élimination des composés organiques volatils comme le benzène, le formaldéhyde ou le trichloréthylène et lutte aussi contre le monoxyde de carbone.

Conseils d’entretien :

  • adapté à toutes les pièces, en particulier celles où des personnes fument et/ou peu lumineuses
  • éviter le soleil direct, exposé à lumière relativement faible
  • entre 15 et 25°C
  • arrosage modéré

Précaution d’usage : légère toxicité pour les jeunes enfants et les animaux domestiques.

 

melopolitan-plantes-depolluantes-ficus6. Le Ficus (Ficus benjamina et Ficus elastica)

Originaire des climats tropicaux de l’Asie et de l’Inde, le ficus appartient à la famille des Moracées. Parmi toutes les espèces de ficus, c’est le caoutchouc qui est le plus efficace contre le monoxyde de carbone et le formaldéhyde. Le benjamina (ou “figuier pleureur”) sera, quant à lui, parfait pour lutter contre l’ammoniac, le formaldéhyde et le xylène.

Conseils d’entretien :

  • adapté à toutes les pièces de la maison, en particulier dans le séjour ou le bureau
  • éviter les rayons du soleil direct, exposé à lumière modérée, mais pièces claires (le placer près d’une fenêtre)
  • entre 15 et 25°C
  • arrosage modéré (une fois par semaine par exemple, maintenir le terreau humide)

 

melopolitan-plantes-depolluantes-areca7. Le Chrysalidocarpus lutescens (Areca)

Appartenant à la famille des Palmiers, l’Areca est une plante exotique originaire de Madagascar. Il pourra se placer par exemple dans une pièce repeinte récemment car il permet de lutter contre le xylène. Il est également efficace contre le formaldéhyde.

Conseils d’entretien :

  • adapté aux pièces lumineuses et ensoleillées
  • exposé à forte lumière, rayons de soleil légers
  • entre 18 et 22°C
  • arrosage régulier (tous les deux jours en printemps et en été ; toutes les 2 semaines en automne et en hiver) et brumiser son feuillage d’eau

 

melopolitan-plantes-depolluantes-aloe-vera8. L’Aloe vera (Aloe vera)

Originaire d’Afrique et de Madagascar (mais aussi d’Arabie et d’Inde), cette plante succulente est désormais rattachée à la famille des Asphodelaceae. Renommée pour ses effets cicatrisants et antiseptiques, l’Aloe Vera lutte principalement contre le formaldéhyde.

Conseils d’entretien :

  • adapté aux pièces chaudes et ensoleillées (comme un séjour par exemple)
  • exposé à forte lumière, pas de soleil direct
  • entre 18 et 21°C (possibilité de le placer à l’extérieur de mai à septembre)
  • arrosage régulier et modéré (arroser lorsque le terreau est sec)

 

melopolitan-plantes-depolluantes-crassula9. Le Crassula Ovata (Arbre de Jade)

Plante succulente de la famille des Crassulacées, l’Arbre de Jade est originaire d’Afrique du Sud et d’Asie, où il est considéré comme un porte-bonheur. Toutes les espèces de Crassulas sont dépolluantes mais l’Ovata est le plus efficace contre les ondes électromagnétiques et l’ammoniac.

Conseils d’entretien :

  • adapté à toutes les pièces lumineuses (en particulier celles contenant un ordinateur ou une télévision)
  • exposé à lumière vive
  • entre 5 et 25°C
  • arrosage très modéré (laisser le terreau sécher avant d’arroser)


melopolitan-plantes-depolluantes-cactus10. Le Cactus du Pérou (Cereus Peruviana)

Originaire d’Amérique Centrale et du Sud, le cactus du Pérou est un cactus cierge de la famille des Cactacées. Il est efficace pour purifier l’air en absorbant les ondes électromagnétiques.

Conseils d’entretien :

  • adapté à toutes les pièces (en particulier celles qui contiennent un ordinateur ou une télévision), il peut même être placé dans une chambre à coucher (il produit de l’oxygène la nuit et du gaz carbonique le jour)
  • exposé à forte lumière
  • entre 0 et 30°C
  • arrosage très modéré

 

Et vous, êtes-vous intéressés par les vertus dépolluantes des plantes ?

En avez-vous dans votre intérieur ?

 

(Crédits photos : les photos d’introduction, d’aloe vera et de l’arbre de jade sont les miennes, les autres proviennent des sites Gerbeaud, Johnson’s Gardens, Quiet Corner, Joel Bruffin et de blog.bodicandfour.com)

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

40 idées de choses à faire quand il fait gris

Idées cadeaux comestibles pour les gourmands

Mes petits bonheurs d’octobre

Mes petits bonheurs de septembre

Mes envies du moment #1

City Guide : Lisbonne en 2 jours

Mes thés et tisanes préférés du moment #2

Ici c’est chouette et ça sent les fleurs !

Idées cadeaux cocooning

Mes petits bonheurs du mois

Mes thés et tisanes préférés du moment #1

19 Comments

  1. milosevitch éliane

    25 octobre 2016 at 22 h 32 min

    coucou
    je connaissais quelques unes, un prochain achat sera l’une d’entre elles:::
    bizes

    1. Morgane

      26 octobre 2016 at 18 h 21 min

      Hihi, contente de t’avoir donné un peu d’inspiration pour tes futurs achats! Bisous

  2. Joy

    26 octobre 2016 at 20 h 26 min

    En plus d’être bien pour l’intérieur, elles sont super jolies 🙂
    L’aloe vera c’était mon prochain achat, j’adore ce genre de plante !

    1. Morgane

      31 octobre 2016 at 13 h 08 min

      Très bon choix, l’aloe vera est très simple d’entretien 🙂 Merci pour ton commentaire!

  3. Un invincible été » Ailleurs sur le web #44

    30 octobre 2016 at 15 h 17 min

    […] le joli blog Melopolitan que j’ai découvert la semaine dernière, dix jolies plantes qui, en plus d’égayer votre intérieur, dépollueront vos pièces des diverses molécules toxiques qui y […]

  4. Esther

    30 octobre 2016 at 18 h 13 min

    Je suis bien contente d’avoir découvert ton blog via cet article grâce aux revues de web de Pauline, du blog “Un invincible été”. J’adore les dix plantes que tu présentes, et m’intéresses beaucoup à la purification de l’air par les plantes. Et puis elles suffisent à créer une atmosphère que j’apprécie. Je ne peux me passer de (la) nature.

    Ton article me donne des idées pour mon futur premier chez moi. J’ai une préférence pratique et esthétique pour les fleurs de lune, les plantes succulentes et le cactus du Pérou. Mais vu que je fume, le Dragonnier est aussi sur ma liste coups de coeur. Faudra juste faire attention avec le(s) chat(s)… 🙂

    1. Morgane

      31 octobre 2016 at 13 h 10 min

      Ohhh un grand merci pour ton commentaire Esther 🙂
      Oui, il est certain que les plantes apportent une atmosphère très zen à un intérieur, c’est très agréable.
      Contente de t’avoir donné des idées pour ton futur chez toi!
      Bises

  5. Claire

    30 octobre 2016 at 20 h 00 min

    super idée d’article! Peux tu me dire de quelle plante il s’agit sur ta photo d’intro? Un arbre de Jade?
    Merci!

    1. Morgane

      31 octobre 2016 at 13 h 13 min

      Merci pour ton commentaire Claire 🙂
      Sur la photo d’intro, il s’agit d’un ficus retusa (ou bonsaï ficus). C’est une simple photo d’illustration de l’une de mes plantes, car ses vertus dépolluantes pour l’intérieur sont moins intéressantes que celles citées dans l’article…
      Mon arbre de jade (la numéro 9) est encore minuscule 🙂
      Bises

  6. Marion (Madame Voyage .fr)

    31 octobre 2016 at 10 h 49 min

    Hello Morgane, j’adore ton article pour deux raisons ! La première c’est parce que ces belles photos colorées de bons matins ça fait du bien (est-ce que ce sont tes photos, tes plantes chez toi?) et la deuxième parce que j’adore apprendre et utiliser les biens faits de la nature ! Pour ma part j’ai chez moi la 2,8 et 9 (ça fait 10 ans que je l’ai, je l’ai rempoté quelques fois car elle mesure 80cm de haut, pareil de large). J’en fais régulièrement des boutures pour donner à mes amis. Si ça vous intéresse certaines? 🙂

    1. Morgane

      31 octobre 2016 at 13 h 17 min

      Merci pour ton commentaire Marion 🙂
      Comme précisé dans l’article, la photo d’intro, la 8 et la 9 sont mes photos, les autres appartiennent à d’autres sites (les liens sont à la fin de l’article si cela t’intéresse).
      80cm! Incroyable! Mon arbre de Jade est encore un bébé hihi!
      Je trouve cela adorable d’offrir des boutures, c’est un très joli cadeau 🙂
      Bises

  7. Anne & Fanny

    31 octobre 2016 at 13 h 50 min

    Je te découvre grâce au groupe facebook Le café des blogueuses et j’en suis ravie ! Tu as bien fait de réouvrir ton blog. je le trouve top et les contenus sont super interessants !
    J’adore les plantes, mais je n’ai pas la main verte du tout !!! Les plantes grasses comme l’aloe verra et le Crassula ont déjà sombré sous mes mains 🙁 🙁

    1. Morgane

      31 octobre 2016 at 13 h 55 min

      Un grand merci pour ton commentaire 🙂 Cela me touche beaucoup car j’essaie vraiment de créer du contenu intéressant.
      Je te rassure, je n’ai absolument pas la main verte! Mais mes petites plantes ont l’air d’y survivre hihi. Je surveille simplement que leur terre ne soit pas sèche et qu’elles aient assez de lumière… Essaie de retenter le coup! 🙂

  8. annso

    2 novembre 2016 at 15 h 02 min

    Merci pour cet article, ça me donne envie de mettre un peu de vert chez moi ! Mais quand je vois la photo du ficus d’exemple, et celui qui dépérit dans mon salon, je m’inquiète cependant un peu sur ma capacité à maintenir une plante en vie…

    Sinon, j’ai une question un peu idiote : est-ce que la lumière naturelle et la lumière d’intérieur se valent ? J’aurais dit que non mais le commentaire “adapté à toutes les pièces (en particulier celles qui contiennent un ordinateur ou une télévision)” me met le doute. Je pose la question car ma salle de bain n’a pas de fenêtre alors est-ce que je peux y mettre une plante ?

    1. Morgane

      4 novembre 2016 at 16 h 37 min

      Merci pour ton commentaire Annso 🙂
      Pour répondre à ta question (loin d’être idiote!), lumière naturelle et lumière artificielle (celle des ampoules traditionnelles) ne se valent pas, à moins d’utiliser une lumière artificielle adaptée aux plantes (il me semble qu’il existe des lampes dites “de croissance”). Certaines plantes ont besoin de moins de lumière, mais il faut tout de même une fenêtre dans la pièce, afin que la lumière naturelle y entre.
      Je n’ai par exemple pas installé de plantes dans ma salle de bain car, tout comme toi, je n’ai malheureusement pas de fenêtre…
      Bises

  9. Jessica

    3 novembre 2016 at 19 h 21 min

    Comme Esther, je découvre ton blog grâce à Un Invincible Été. J’aime beaucoup ce type d’article en ce moment car j’ai très envie de verdir mon appartement.
    La fougère de Boston me fait de l’œil depuis longtemps mais je ne suis pas sûre qu’elle se plaise dans les endroits où je souhaiterais la mettre :/
    J’ai un petit aloé vera offert il y a deux semaines que j’essaye d’apprivoiser. Et j’ai aussi très envie de succulentes depuis que j’ai vu qu’elles été très adaptées pour les ondes. Je dois avouer que la photo du cactus du Pérou fait très envie. Mais pour l’instant, je me contente de quelques plantes comme un basilic fin vert, des piments jalapeno et de la menthe marocaine. Je n’ai pas non plus la main verte (enfin, certains jardiniers disent que cela n’existe pas et que ce n’est qu’une question de pratique 😉 ), j’oublie souvent d’arroser mes plantes mais elles ont l’air de bien vouloir pousser.

    1. Morgane

      4 novembre 2016 at 16 h 50 min

      Merci pour ton commentaire Jessica 🙂 et bienvenue ici !
      Pour la fougère de Boston, tu peux tester les emplacements où tu souhaites la mettre, et la changer de place si elle ne s’y plaît pas… C’est vrai que c’est toujours délicat. Les plantes sont un peu comme les bébés finalement, il faut essayer de les comprendre sans qu’elles n’aient de parole !
      Hihi oui je suis d’accord avec le fait que la “main verte” est une question de pratique!! J’oublie également souvent la phase d’arrosage mais j’ai choisi mes plantes en fonction de cela. Au moins je suis sûre qu’elles ne périront pas à cause de mon manque d’attention 😉

Leave a Reply